• y'a quelqu'un de l'autre coté de l'écran ?

    y'a quelqu'un  de l'autre coté de l'écran ?

    y'a quelqu'un  de l'autre coté de l'écran ?

     

     Les oiseaux dans la langue française:

    Il attend que les alouettes lui tombent toutes rôties = il ne veut pas se donner la moindre peine

    Regard d'aigle = vue pénétrante

    Des yeux d'aigle = particulièrement perçants

    Ce n'est pas un aigle = il n'a rien d'un esprit supérieur

    Estomac d'autruche = digère n'importe quoi

     

    La politique de l'autruche = refuser de voir le danger

    Faire comme l'autruche = se cacher la tête pour échapper au péril

    Une buse = personne sotte et ignorante

    Quelle bécasse = sotte, nigaude

    Marcher comme un canard = marcher les pieds par en dehors, vers l'extérieur

     

    Un canard = fausse nouvelle

    Mouillé, trempé comme un canard = très mouillé

    Glisser comme l'eau sur le dos d'un canard = ne pas casser

    Un froid de canard

    Oui mon canard = terme d'affection

     

    Gras, rond comme une caille = rondelet

    Chaud comme uen caille = ardent en amour

    Ma petite caille = terme d'affection

    Vieille chouette = femme laide et acariâtre

    Ma colombe = jeune fille candide et pure

     

    Vieux corbeau = homme avide, rapace

    Maigre comme un coucou = très maigre

    Au chant du coq = au point du jour

    Avoir des jambes de coq = grêles

    Être rouge comme un coq = très rouge de honte, d'embarras

     

    C'est un vrai coq = quelqu'un toujours prêt à se battre, se quereller

    Être comme un coq en pâte = être choyé, dorloté

    Sauter du coq à l'âne = passer d'un sujet à un autre sans motif

    Un petit coq = fier

    Quelle petite dinde = femme stupide

     

    Être le dindon de la farce = être la victime dans une affaire

    Saoul comme une grive = complètement saoul

    Faute de grives, on mange des merles = faute de ce que l'on désire, on se contente de ce que l'on a

    Sale petite grue = prostituée

    Faire le pied de grue = attendre longtemps

     

    Le geai paré des plumes de paon - se dit d'une personne qui se fait gloire d'une chose empruntée

    avoir des yeux de hiboux = gros yeux ronds

    Un vieux hibou = homme taciturne

    Une hirondelle ne fait pas le printemps = fait isolé

    Tête de linotte = personne écervelée

     

    Manger comme un moineau

    Avoir un appétit de moineau = manger très peu

    Tête de moineau = personne étourdie

    Vilain, sale moineau = individu désagréable

    Drôle de moineau = drôle de type

     

    Fin merle = personne très rusée

    Merle blanc = personne ou objet introuvable

    Vilain merle = personne laide ou désagréable

    Siffler comme un merle = siffler très bien

    Bête comme une oie = personne très sotte

     

    Une oie blanche = jeune fille innocente

    Être léger comme un oiseau = être gai, libre comme un oiseau

    Chanter comme un oiseau

    Baiser d'oiseau = baiser léger et tendre

    Un appétit d'oiseau = un petit appétit

     

    Une cervelle d'oiseau = esprit faible et instable

    être comme un oiseau sur la branche = instable

    Trouver l'oiseau au nid

    L'oiseau s'est envolé = celui que l'on cherchait s'est enfuie

    Le petit oiseau va sortir = formule dont on se sert les photographes

     

    Petit à petit, l'oiseau fait son nid

    Oiseau de malheur = présager un malheur

    Oiseau de bon et mauvais augure

    Â vol d'oiseau = se dit d'une distance en ligne droite

    Perspective à vol d'oiseau = tel un oiseau verrait d'en haut, du ciel, vue d'oiseau

     

    Qui est cet oiseau-là = individu

    Un oiseau rare = personne étonnante

    Un vilain oiseau = personne déplaisante

    Être bavard(e) comme une pie = parler beaucoup

    Trouver une pie au nid = découverte importante

     

    Quand les poules auront des dents = jamais ! ! !

    Tuer la poule aux œufs d'or = détruire la source d'un profil

    Être comme une poule qui a trouvé quoi = très embarrassé, étonné

    Se coucher ou lever avec les poules = se coucher ou lever très tôt

    Père-poule, mère-poule = qui surprotège ses enfants

     

    Poule mouillée = personne poltronne, peureuse

    Ma poule, mon poulet, ma poulette, mon poussin, ma cocotte = terme d'affection

    Poule, cocotte = fille de mœurs, légères

    Poule de luxe = maîtresse d'un homme

    Un pigeon = une personne qu,on attire dans une affaire pour le dépouiller, le rouler

     

    Gai comme un pinson = très gai

    Chanter comme un pinson = bien chanter, bon chanteur

    Pousser des cris de paon = des cris très aigus

    Marcher en se regorgeant comme un paon = pavant, se pavaner

     

    Chanter comme un rossignol = beau chant

    Écouler ses rossignols = marchandises invendables

    Jaune serin = jaune vif, jaune clair

    Un grand serin = un niais, un nigaud

    « paisiblementRhinocéros »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    1
    Mardi 13 Mai 2014 à 00:48

    Oui Pascal ! Il y a quelqu'un derrière l'écran et derrière la mer qui pense à toi.

    Merci de ce partage.

    J'aimerais dire quelque chose en lisant ces explications: Je fais comme l'autruche moi aussi depuis deux ans concernant le blog pour ne pas regarder la réalité en face mais ça me passe avec le temps

     

    J'ai honte de mon comportement, de me voiler la face mais j'affronte de pied ferme mon problème dans le réel....et tout rentrera dans l'ordre bientôt. Je te tiendrai au courant.

    Mais mon affection pour toi restera intacte toute ma vie et je pense à toi tous les jours et à ta petite famille que j'embrasse.

    Bisous mon ami Pascal.

     

     

    2
    Mardi 13 Mai 2014 à 03:05

    La langue française et très riche et colorée.

    Biz et bon mardi,

     

    Daniel.

    3
    Mardi 13 Mai 2014 à 09:21

    C'est vraiment parfois très amusant j'ai passé un bon moment

    bonne journée

    bisous

    marie

    4
    Mardi 13 Mai 2014 à 09:54

    Est ce que les animaux ont mérités cela?

    amicalement

    Claude

    5
    Mardi 13 Mai 2014 à 14:44

    Oui voilà une belle série que tu nous faits découvrir , merci Pascal . Et canard

    bien sympa . Bonne semaine à toi et à ta petite famille , bises , 

    Christiane

    6
    Mardi 13 Mai 2014 à 15:17

    coucou pascal

      bonne  journée   merci pour tes  compliments 

     j'espère  que  le temps  vas changer  marre  de  ce  froid

    7
    Mardi 13 Mai 2014 à 18:06
    Coucou Pascal.
    Ha oui, il y a quelqu'un derrière l'écran, c'est moi, Jo hiii hiii.
    Quand j'étais jeune je chantais comme un rossignol et sifflait comme un pinson .
    Ha non non non je suis po une poule ni poulette mouillées sauf si je prend la pluie lollll.
    Et ainsi de suite Mdr il y en a beaucoup ce soir ...
    Bonne soirée bisous à la Belgique. Jo
    8
    Mardi 13 Mai 2014 à 21:24

    bonjour Pascal...

    nous empruntons beaucoup de noms d'oiseaux dans les expressions Française ....!!!

    mais ces jours-ci , dès que l'on sort , on ressemble vite à une poule mouillée même avec ou sans parapluie , valait mieux pas être dehors aujourd’hui avec les grêles que nous avons eu ....

    je suis allée en arrière sur ton blog , je ne savais pas que la fête des mères en Belgique était le 11 mai ,une fois de plus je n'ai pu retenir quelques larmes , je suis vite émotive depuis le décès de ma maman , j'ai de la peine pour toi et je pense souvent à nos conversations , tu faisais ton possible pour m'aider , on ne sait ce que la vie nous réserve ,jamais je n'ai pu penser une seule seconde que ta maman partirait si vite ....la fête des mères en France est le 25 mai , je ne serais pas en Normandie mais en juin j'irai et je porterais des fleurs sur la tombe de ma tite mère , elle me manque tant , quand je pense que les blessures vont se cicatriser un peu , le jour d'après rien ne va plus , je ne sais plus regarder les photos d'elle lorsqu'elle était malade ....

    .je te dis un grand merci pour la pensée que tu as eu en ce jour de fête des mères pour ma tite mère ainsi pour cette autre personne ...je me répète , tu as un coeur bon et quelqu'un comme toi   il n' y en a pas beaucoup ...

    je dois dire aussi que Patrick ( mon mari ) a beaucoup de patience car il y a des jours ou je ne suis pas facile , je suis aigrie et pour un oui ou un non je me mets en colère ,l'instant d'après je regrette car il n' y est pour rien , je reporte ma colère sur lui et bien sur ce n'est pas sa faute si ma tite mère nous a quitté ....ne sois pas et ne fais pas comme moi Pascal , les autres n'y sont pour rien si nous , nous n'allons pas bien , si tu as encore un flot de larmes à évacuer vaut mieux pleurer un bon coup chaque fois que tu en as envie , ne dis pas " je suis un homme , je ne dois pas pleurer " les larmes sont pour tout le monde Pascal et ça évite de passer sa colère sur ceux qui ne le méritent pas .....ensuite , malgré ce vide qui restera toujours dans un coin de ton coeur tu te sentiras mieux quelques temps , il nous faut juste de la patience et laisser le temps au temps ......

    merci encore à toi Pascal , pense bien à ta famille , serre bien tes enfants   dans tes bras ainsi que ton épouse ....

    passe une bonne soirée et une bonne journée pour ce mercredi 

    bises   à bientôt 

    gigi

    9
    Mercredi 14 Mai 2014 à 12:56

    Chanter comme un rossignol, c'est moi çà !  sarcastic  ..  Finalement, il y a plus d'expressions que je ne croyais, et j'en découvre de nouvelles.

    10
    Samedi 17 Mai 2014 à 17:12

    bonjour 

    J aime  l'expression on se contente de se que l on a ..je vis au jour le jour ..j ai eu beaucoup d épreuves et il y a des choses qui non plus aucune importance pour moi

    tes définitions ne sont pas mal du tout

    bonne journée a toi et ta petite famille

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :