• vous ne savez pas !

     

     vous ne savez pas !

     

     

    Un médecin est entré à l'hôpital dans la hâte après avoir été appelé pour une chirurgie urgente. Il a répondu à l'appel, a changé dès que possible ses vêtements et est allé directement au bloc de chirurgie. Là, Il trouve le père du garçon qui fait des vas et vient dans le hall. En voyant le médecin arriver, le papa hurla : « Pourquoi avez-vous pris tout ce temps pour venir ? Vous ne savez pas que la vie de mon fils est en danger ? Vous n'avez pas le sens de responsabilité » ?

    Le médecin sourit et dit : « Je suis désolé, je n'étais pas dans l'hôpital et je suis venu le plus rapidement possible après avoir reçu l'appel…… Et maintenant, je souhaite que vous vous calmez pour que je puisse faire mon travail »

    « Me calmer ? Et si c’était votre fils vous calmeriez vous ? Si votre propre fils meurt maintenant que ferez-vous » ? dit le père avec colère
    Le médecin souri encore et répondit : « Je dirai. De la poussière nous sommes venus et poussière nous retournerons, béni soit le nom de Dieu. Les médecins ne peuvent pas prolonger des vies. Allez et intercédez pour votre fils, nous ferons de notre mieux par la grâce de Dieu »

    « Donner conseil quand nous ne sommes pas concernés c’est si facile » Murmura le père.

    La chirurgie a pris quelques heures après lesquelles le médecin sorti heureux, « Merci Dieu ! Votre fils est épargné, Si vous avez n'importe quelle question, demandez à l'infirmière ! »
    « Pourquoi est-il si arrogant ? Il ne pouvait pas attendre quelques minutes pour que je me renseigne sur l'état de mon fils » A Commenté le père en voyant l'infirmière après que le médecin soit partit.

    L'infirmière répondit, les larmes. descendant son visage :

     

     « Son fils est mort hier dans un accident de route, il était à l'enterrement quand nous l'avons appelé pour la chirurgie de votre fils. Et maintenant qu'il a épargné la vie de votre fils, il est parti courir pour finir l'enterrement de son fils ».

    Ne JAMAIS JUGER PERSONNE

    parce que vous ne savez pas ce qu'elle traverse en ce moment. 

    « leur bonheurj'aime cette phrase »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 1er Août 2013 à 09:13

    Holala mon tit Pascal,

    Tu m'as foutu l'bourdon c'matin..
    Mais quel joli sujet qui pourrait faire réfléchir pas mal..
    Tout l'monde veut qu'le monde soit à leurs pieds !!!!!!!!!

    Merci d'ton passage et figure Toi,
    que j'étais sur ton blog quand j'ai vu que tu étais passé chez Moi...
    " On dit, les grands esprits se rencontrent "...

    Bon, j'espère que la reprise n'est pas trop dur....

    1000 bizouilles d'Marinette Cap'T...

    2
    Jeudi 1er Août 2013 à 09:48

    coucou Pascal...

    oui , les vacances arrivent je suppose pour toi en aout ...!  tu pars quelque part ? ( réponds moi en mp ) à qui appartient cet oeil ? ton texte est juste , il ne faut jamais juger quelqu'un , on ne sait pas ce qu'il vit derrière sa façade parfois débonnaire , et je sais ce que c'est , lorsque je sors la ou je suis actuellement (en Normandie ) , je parle avec des gens quand je pars faire quelques courses , je parle aussi chez le primeur et fromager ou ma mère allait chercher ses légumes et autres , jamais je ne fais voir la douleur que j'ai en moi ....le jour de l'enterrement , le matin , je suis allée chez le coiffeur ,la veille était un lundi et tout était fermé ( une coiffeuse que ma belle soeur prend était venue 2 semaines avant , pour 87 euros elle ne m'a fait presque rien , mes cheveux étaient toujours aussi long et abimé ) je suis donc allée , et elle me dit je ne peux pas vous prendre maintenant , revenez dans l'après midi , je lui répond , tantôt je suis à un enterrement , elle s'est arrangée avec son autre coiffeuse et elle me prit , nous avons parlé de choses et d'autres , je n'ai rien fait voir , lorsque je suis venue pour payer , je lui dis , ma mère venait chez vous se faire coiffer , alors elle me demande son nom quelle retrouve dans l'ordi et me dit : grâce à votre maman vous bénéficiez de 15% de réduction , vous pourrez lui dire et dite lui bonjour pour moi , alors ,la seulement ,je lui dis l'enterrement de cet après midi ,est celui de ma mère ,elle s'est excusée ,elle n'avait pas le faire , elle ne pouvait pas savoir , je ne lui avais rien dit ....preuve que si l'on cache bien le drame que nous vivons personne ne peut savoir ....

    alors c'est vrai  ,il ne faut jamais juger personne ,on ne sait jamais ce qu'elle cache et ce qu'elle vit à ce moment même ..

    passe une bonne journée Pascal ...

    bises   à+++

    gigi

    3
    Jeudi 1er Août 2013 à 12:49

    Hello,


    émouvante cette histoire.........belle journée.


     

    4
    Jeudi 1er Août 2013 à 15:18

    Oui c'est vrai ! , merci pour ton texte Pascal . Grosse canicule avec 35° à l' ombre

    donc je reste chez moi au frais l'aprés midi pour ne resortir qu'au coucher de soleil 

    si en forme ( pas souvent , hum ) . Il doit faire aussi trés chaud chez toi ! , bisous ,

    Christiane ,

    5
    Jeudi 1er Août 2013 à 15:24

    oh , oh  !

    à réfléchir !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :