• vivre

    Continuons à vivre plutôt qu’à nous attarder sur ce qui est négatif.

     

    Le plus grand secret du bonheur, c'est d'être bien avec soi.

     

     (Fontenelle)

    « CroustillonsUn ami »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    1
    Mercredi 17 Décembre 2014 à 00:32

      Bonsoir Pascal.Alors je connais le secret du bonheur...je suis bien avec moi!Et surtout je ne m'attarde plus sur ce qui est négatif.Je vais presque croire que tu lis en moi!!!!

    Plein de bisous ....

    2
    Mercredi 17 Décembre 2014 à 10:29

    Oh des bagues "smarties"!! lol!!

    Le négatif nous plombe la vie et peut même à force nous rendre malade, j'en ai fait la triste expérience...essayer de toujours voir le bon côté des choses même si ce n'est pas toujours facile.

    Gros bisous et passe de bonnes fêtes

    Christmas-Balbinka-l.jpg

    3
    Mercredi 17 Décembre 2014 à 11:03

    Vive les Smartis !
    Erwin

    4
    Mercredi 17 Décembre 2014 à 21:41

    Bonsoir Pascal

    La vie est a prendre en couleur, comme tes bonbons si appétissant qui donnent envie de les croquer a pleine dents...

    la vie ne vaut rien, mais rien ne vaut la vie.♥

    Bonne soirée Pascal, je te souhaite un bon et joyeux Noël en chansons , et moi je passe te déposer ma petite Lady copinaute de Stanley. Gros bisous. Jo

                  Pascal

    5
    Jeudi 18 Décembre 2014 à 07:22

    Oui je suis entièrement d'accord avec cette citation plein de bon sens yes

    Gros bibis Pascal, passe un belle journée.

    6
    Jeudi 18 Décembre 2014 à 10:29
    nays&

    Bonjour Pascal

    oh je n'avais tout d'abord pas réalisé qu'il s’agissait de bagues

    sont chouetted

     

    bonne journée

    bisous toute la tribu ♥♥

    7
    Samedi 20 Décembre 2014 à 18:10

    Moi je veux la dague... euh.. la bague.. et des smarthies avec. 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :