1. Fait la paix avec ton passé afin qu'il ne ruine pas ton présent.
    2. Ce que les autres pensent de toi ne te regardes pas.
    3. Le temps guérit presque tout,donne du temps au temps.
    4. Personne n'est en charge de ton bonheur sauf toi.
    5. Ne compare pas ta vie à celle des autres ,tu n'as absolument aucune idée de ce que l'avenir te cache.
    6. Cesses de trop penser,parfois tu n'as pas besoin de connaître toutes les réponses.
    7. souris, tes problèmes ne valent rien face à ceux de quelques autres.

     

     

    7 conseils pour réussir ta vie

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    5 commentaires
  • La vie est méchante Auteur inconnu

    Il était une fois,une vieille,une très vieille femme, qui toute sa vie avait eu bien des peines. Cela avait été pour elle, malheur sur malheur...

    Son caractère s'était aigri, et nuit et jour,sur la fin de sa vie, elle ressassait tout cela.

    Un jour que le druide de son village,enseignait aux villageois réunis autour du grand menhir, et parlait, comme à son accoutumée, de la bonté de la vie...Elle n'y tint plus, se leva, et lui coupa la parole, et cria devant l'assemblée médusée:

    "Ce n'est pas vrai, la Vie est Méchante!"

    Interloqué, le druide bredouilla:

    "Ce n'est pas vrai, on ne peut pas dire cela "

    -"Si, si....si....Je le répète, et le répéterais partout: LA VIE EST MECHANTE!"

    -"Oserais tu redire cela devant Merlin?" demanda le druide qui ne savait pas quelle contenance prendre.

    -"Oui,oui...oui. Je le redirais partout: LA VIE EST MECHANTE, je le redirais devant Merlin, devant le roi Arthur même si il le faut, LA VIE EST MECHANTE!"

    Le druide déconfit rendit compte à Merlin. Celui-ci convoqua la vieille au fond de la forêt, où il avait coutume de se retirer.

    La pauvre vieille vint, accompagnée de tous les gens de son village, tous, curieux - le druide en tête- de savoir ce qui allait se passer.

    -"Oserais-tu redire ici.."tonna Merlin,

    " oserais-tu redire ici, ce que tu as affirmé au druide de ton village?"

    -"Oui,oui,oui...je redirais partout, ici ou ailleurs que LA VIE EST MECHANTE! LA VIE EST MECHANTE!"

    tonna la petite vieille, toute courbée sous le poids de ses malheurs.

    -"Oserais-tu"lui demanda Merlin "le dire à la terre entière?"

    -"Oui, j'oserais! A la terre entière! LA VIE EST MECHANTE!"

    Alors Merlin lui demanda de la suivre jusque dans la montagne, sur un sommet escarpé d'où l'on pouvait voir d'autres montagnes et des plaines à perte de vue...

    Toute l'assemblée avait suivi avec intérêt, se demandant comment cette étrange aventure se terminerait.

    Après plusieurs heures d'une rude montée....Soudain tout le monde fut immobilisé face au plus grandiose paysage que l'on puisse imaginer.

    Alors Merlin demanda "Et,là devant ces plaines et ces montagnes, devant la terre entière, oserais tu répéter ce que tu as dis au pied du grand Menhir?"

    -"Oui, oui, oui, j'oserais"dit la vieille.

    Dans un silence grandiose et surprenant, d'une voix vigoureuse pour son âge, rassemblant ce qui lui restait de force, elle hurla presque:

    "LA VIE EST MÉCHANTE! LA VIE EST MÉCHANTE"!

    Et l'écho au loin,lui répéta:

    "LA VIE... AIME... ET CHANTE, LA VIE... AIME ET ...CHANTE"

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    5 commentaires
  • heureux ou malheureux

     

    Photo :  C'est ma vieille Seepsy en 2000 elle était heureuse ;)

    source : http://www.huffingtonpost.fr/tamara-star/les-7-travers-des-insatisfaits-chroniques_b_6199198.html

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    7 commentaires
  • Petit coin en Normandie

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    16 commentaires
  •  

    Juste pour un gars bien! il se reconnaîtra !

    Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
    j’ai compris qu’en toutes circonstances,
    j’étais à la bonne place, au bon moment.
    Et alors, j’ai pu me relaxer.
    Aujourd’hui je sais que cela s’appelle… l’Estime de soi.

    Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
    j’ai pu percevoir que mon anxiété et ma souffrance émotionnelle
    n’étaient rien d’autre qu’un signal
    lorsque je vais à l’encontre de mes convictions.
    Aujourd’hui je sais que cela s’appelle… l’Authenticité.

    Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
    J’ai cessé de vouloir une vie différente
    et j’ai commencé à voir que tout ce qui m’arrive
    contribue à ma croissance personnelle.
    Aujourd’hui, je sais que cela s’appelle… la Maturité.

    Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
    j’ai commencé à percevoir l’abus
    dans le fait de forcer une situation ou une personne,
    dans le seul but d’obtenir ce que je veux,
    sachant très bien que ni la personne ni moi-même
    ne sommes prêts et que ce n’est pas le moment…
    Aujourd’hui, je sais que cela s’appelle… le Respect.

    Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
    j’ai commencé à me libérer de tout ce qui n’était pas salutaire,
    personnes, situations, tout ce qui baissait mon énergie.
    Au début, ma raison appelait cela de l’égoïsme.
    Aujourd’hui, je sais que cela s’appelle… l’Amour propre.

    Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
    j’ai cessé d’avoir peur du temps libre
    et j’ai arrêté de faire de grands plans,
    j’ai abandonné les méga-projets du futur.
    Aujourd’hui, je fais ce qui est correct, ce que j’aime
    quand cela me plait et à mon rythme.
    Aujourd’hui, je sais que cela s’appelle… la Simplicité.

    Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
    j’ai cessé de chercher à avoir toujours raison,
    et je me suis rendu compte de toutes les fois où je me suis trompé.
    Aujourd’hui, j’ai découvert … l’Humilité.

    Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
    j’ai cessé de revivre le passé et de me préoccuper de l’avenir.
    Aujourd’hui, je vis au présent, là où toute la vie se passe.
    Aujourd’hui, je vis une seule journée à la fois.
    Et cela s’appelle… la Plénitude.

    Le jour où je me suis aimé pour de vrai,
    j’ai compris que ma tête pouvait me tromper et me décevoir.
    Mais si je la mets au service de mon cœur,
    elle devient une alliée très précieuse !
    Tout ceci, c’est… le Savoir vivre.

    Charlie Chaplin

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    5 commentaires