• La vieille dame grincheuse...

     

    La vieille dame grincheuse...

    La vieille dame grincheuse...


    Que vois-tu, toi qui me soignes, 
    que vois-tu ? 

    Quand tu me regardes, 
    que penses-tu ?

    Une vieille femme grincheuse, 
    un peu folle,
    le regard perdu, qui bave quand elle mange et ne répond jamais
    quand tu dis d'une voix forte 
    "essayez" et qui 
    semble ne prêter aucune attention à ce qu'elle fait...

    Qui docile ou non, 
    te laisse faire à ta guise,
    le bain et les repas pour occuper la longue journée.

    C'est ça que tu penses, 
    c'est ça que tu vois ? 

    Alors ouvre les yeux, 
    ce n'est pas moi.

    Je vais te dire qui je suis, assise là, tranquille,
    me déplaçant à ton ordre,
    mangeant quand tu veux...
    je suis la dernière des dix, 
    avec un père, une mère;
    des frères, des soeurs 
    qui s'aiment entre eux...

    Une jeune fille de seize ans, 
    des ailes aux pieds,
    rêvant que bientôt elle 
    rencontrera un fiancé...

    Déja vingt ans,
    mon coeur bondit de joie
    au souvenir des voeux que j'ai fait ce jour-là.

    J'ai vingt-cinq ans maintenant et un enfant à moi, 
    qui a besoin de moi, pour lui construire une maison...

    Une femme de trente ans, mon enfant grandit vite; nous sommes liés l'un à l'autre par des liens qui dureront...

    Quarante ans, bientôt il ne sera plus là, mais mon homme est à mes cotés et veille sur moi.

    Cinquante ans, 
    à nouveau jouent autour de moi 
    des bébés. 

    Nous revoilà avec des enfants, 
    moi et 
    mon bien-aimé.

    Voici les jours noirs, 
    mon mari meurt.

    Je regarde vers le futur 
    en frémissant de peur
    car mes enfants sont très occupés pour élever les leurs et je pense aux années et à l'amour que j'ai connus.

    Je suis vieille maintenant et la vie est cruelle et elle s'amuse à faire passer la vieille pour folle.

    Mon corps s'en va. 
    Grâce et forme m'abandonnent.

    Et il y a une pierre là où jadis il y avait un coeur.

    Mais dans cette vieille carcasse,
    la jeune fille demeure.
    Le vieux coeur se gonfle sans relâche.
    Je me souviens des joies et des peines. Et à nouveau je revis ma vie et j'aime ..
    Je repense aux années trop courtes et trop vite passées
    et accepte cette réalité implacable.

    Alors, ouvre les yeux, toi qui me regarde et qui me soigne.

    Ce n'est pas la vieille femme grincheuse que tu vois...

    Regarde mieux et tu verras...

     

    « :o)les conseils »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 28 Janvier 2013 à 01:37

    j'adore ce texte,

    quand j'entends ce qui se passe dans les homes et seniories, ça me fait peur!

    gros bisous à chacun de la tribu

    2
    Lundi 28 Janvier 2013 à 06:23

    Plus qu'un texte, une réalité!

    bonne journée

    bisous

    marie

    3
    Lundi 28 Janvier 2013 à 06:39

    Cette vie moderne qui jette les anciens dans des mourroirs, certaines cultures sont intergénérationnelles, nous on les critiques, mais eux ils respectent leurs anciens comme nos parents et nos grands parents le faisaient, aujourd'hui, après avoir tout donné aux enfants, si tu leur désobéis une fois tu es banni à vie et tu sais que lorsque tu perdras ton autonomie, tu seras comme cette petite vieille dans un hopital à vivre au rythme des autres comme si tu n'existais déjà plus

    amicalement

    Claude

    4
    Lundi 28 Janvier 2013 à 07:30

    Il y a bien des années j’ai travaillé comme garde malade de nuit dans un hôme.

    Et déjà l’argent passait avant le patient.

    Mes collègues infirmières et autres m’avaient prévenu dès mon arrivée.

    « Fais attention à Mme H… (96 ans)elle est méchante et elle frappe quand tu dois la changer la nuit. »

    Je n’ai jamais reçu un seule coup de cette personne, quand je rentrais à 02h00 pour la changer je chatonnais le temps des cerises- je frappais puis en chantant doucement « quand nous chanterons ….le temps des cerises et……. » et la suite venait d’une petite voix  tremblante c’était de Mme H…. encore endormie « et gaies-rossignols et merle moqueur »

    En réalité la méchante avait peur, que feriez-vous si chaque fois dans la nuit une personne entrait dans votre chambre et perturbe votre sommeil.

    C’est le plus beau métier que j’ai fait!

    malheureusement un temps partiel et de surcroît sous payé.

    5
    Lundi 28 Janvier 2013 à 10:01

    Merci Pascal pour ton beau texte et heureuse d' apprendre que tu aies fait le même boulot de dévouement que moi  . Boulot de nuit crevant et stressant car manque de personnel + problémes d'organisation , etc .. Bon début de semaine et merci pour ta visite . Bises , Christiane ,

    6
    Jo
    Lundi 28 Janvier 2013 à 10:08

    Bonjour Pascal,

    Emouvant témoignage que voilà ! Ah ! Que je n'aimerais pas vieillir dans ces conditions. Pourtant le temps approche à grands pas déjà. J'aurais aimé un compagnon à mes côtés pour un petit temps encore mais la vie en a décidé autrement.

    Quant au problème des homes d'accueil, les politiciens bien-intentionnés cherchent du fric pour en ouvrir mais ils sont si coûteux qu'on va devoir faire marche arrière et la réforme devra se faire dans le coeur des gens en accueillant les leurs dans leur foyer. Moi non plus je n'aimerais pas être "à charge" de mes enfants et la "charge" dans les homes n'est que financière. De quelle charge sommes-nous capables ? Côté coeur ou côté finances ? That's the question.

    Bon début de semaine Pascal et gros bisous chez toi

    Jo

    7
    Lundi 28 Janvier 2013 à 14:17

    Alors que je rends parfois visite à quelques personnes âgées qui vivent seules et que j'écoute leurs petites joies, leurs grosses peines, ce magnifique texte me laisse sans voix !

    Bisous.

    Marie

    8
    Moune17 Profil de Moune17
    Lundi 28 Janvier 2013 à 14:37

    Superbe texte à méditer

    Je passe te souhaiter une belle semaine Pascal

    Bisous

    9
    Vanillette Profil de Vanillette
    Lundi 28 Janvier 2013 à 14:38

    Hello Pascal ! Bien émouvant ce texte ! Cela nous rappelle qu'il faut respecter nos anciens, et que malheureusement dans les hôpitaux, ils ne le sont guerre ! Maltraités la plupart du temps. Une infirmière tapait son patient âgé parce qu'elle ne le supportait pas. Quelle connasse ! Ces ptits vieux, forcément n'ont peut être pas toujours un bon caractère. C'est la vie et leur entourage qui les laisse parfois tomber et livrés à eux mêmes ! J'ai quand même pour exemple une vieille dame qui avait lancé une grande claque dans la figure de ma Belle soeur qui travaille en tant qu'infirmière. Je peux te dire qu'elle est vraiment dévouée auprès des gens qu'elle soigne. C'était un jour sans.. pour cette dame. Ma belle soeur l'a replacé vite fait, car elle ne justifiait pas cette "agressivité".. Peut être que cette personne âgée ne supportait plus personne ! Mais je ne connais pas son passé ! Ce que tu as fait avec cette personne est exemplaire Pascal ! Je pense qu'elle avait besoin d'un peu de tendresse, d'amour. Mais pas facile tout cela, car je crois que plus on vieillit, moins on accepte ! Moins on accepte la critique, moins on accepte d'être considéré comme des "objets" et on se sent vulnérables ! Je connais des personnes âgées tout à fait charmantes. J'en ai vues aussi de très désagréables, mais pas forcément en milieu hospitalier. Un exemple : J'étais une fois, en train d'attendre à une caisse de supermarché. Généralement, quand je vois une dame ou un monsieur âgé, je n'hésite pas à les laisser passer devant moi. Seulement, une fois, je me suis fait "bousculée" par une petite dame qui voulait à tout prix prendre ma place. Là, je ne suis pas d'accord. La politesse, c'est réciproque, tu ne crois pas ? Alors, je ne l'ai pas laissé passer. Je respecte, sinon, les gens plus âgés que moi. J'ai des petits voisins qui ont respectivement 76 et 80 ans. Je m'entends avec eux comme si j'étais leur fille ! Pour finir, je dirai : Tout acte de violence verbale ou autre vis à vis des personnes âgées devrait être puni ! Laissons les profiter des moments qu'ils ont encore sur Terre et essayons de les rendre heureux. Il y a des enfants qui viennent parfois dans des "centres" pour apporter un peu de bonheur à ces petits vieux en chantant, en leur faisant faire des activités et tout d'un coup, une lueur dans leurs yeux ! Un instant de joie. Ils retrouvent leur dignité ! Bisous Pascal ! Oui, je sais, c'est un peu long, mais j'avais envie de m'exprimer !

    10
    Lundi 28 Janvier 2013 à 15:42

    bonjour mon gentil pascal.

    cela ne m'étonn epas ,en lisant ton écrit,et je pense que le temps ou tu as été das ce home de personnes agés,ils ont été choyés,avec surment des gestes doux et tu vois une petite chanson appaise les gens.moi j'ai 66 ans et oh mon dieu que j'ai peur de finir ma vie dans un établissement comme il en existe,ou on etetnd des horreurs.

    bonn esemaine qui débute.

    et toutes mes amitiées a ta famille

    bisous a toi

    11
    Lundi 28 Janvier 2013 à 21:03

    Bonsoir,

    Merçi pour le petit coucou chez moi,un joli texte qui hélas reflete bien certaine réalité comme dises certains anciens il ne faudrait pas veillir.

    Un bonne fin de soirée et une bonne semaine.

    Raymond.

    12
    Vanillette Profil de Vanillette
    Mardi 29 Janvier 2013 à 15:34

    Je reviens sur ce sujet qui me sensibilise ! Que penses tu de mes opinions Pascal, suite à mon message précédent ? Profitons de la vie et sachons donner un sourire aux gens que l'on croise, à une personne âgée qui ne demande qu'un peu d'attention.. Une fois, dans un supermarché, une dame est passée à côté de moi. Elle parlait toute seule en cherchant un produit dans un rayon. Je lui ai demandé si elle avait besoin d'un coup de main. Elle a répondu et ensuite a commencé à me parler de sa vie, de ses enfants et j'ai senti qu'elle avait besoin de se confier. Je suis restée à l'écoute ! Je ne la connaissais pas et pourtant, je l'ai fait sourire ! Parfois, je parle aux gens qui passent et ils sont plutôt surpris que je leur adresse la parole ! Réponds moi ici, si tu le désires.. J'aimerai bien ! Bisous  

    13
    Mardi 29 Janvier 2013 à 18:18

    Pour te répondre nous avons bcp de points en commun dont celui-là

    bisous

    14
    Vanillette Profil de Vanillette
    Mardi 29 Janvier 2013 à 18:45

    Indéniablement ! Rôôhhh ! çà c'est sûr !  

    15
    Mercredi 30 Janvier 2013 à 11:22

    bonjour Pascal


    ce texte m'émeut jusqu'aux larmes;les sentiments ressentis par cette vielle dame je les connais pas pour les avoir vécus moi-même (pas encore) mais j'ai vu maman devenir ce genre de personne avec autrui surtout avec le personnel soignant;et malheureusement bien d'entre eux ne sont pas formés pour prendre soin de l'âme des personnes agées ce qui génére des souffrances morales à nos chers parents qui se sentant imcompris,un poids, se renferment sur eux même et


    finissent par oublier tout acte de civilité et en deviennent "méchants";ma tiote mére je l'ai suivie jusqu'à la fin de sa vie;j'ai bien souvent "arrondi" les angles mais elle a souffert terriblement


    de cette incompréhension et moi de même car je connaissais la vie de ma tendre mére,ces épreuves et ces bonheurs;elle a eu dix enfants pour ne plus en voir que trois qui s'interressaient


    à elle;Comment accepter la vie quand ses propres enfants qu'elle avait tant aimé l'oubliaient? j'aurais tant de choses à dire à ce sujet........


    Merci pour ces pensées envers nos aînés!


    je te souhaite une bonne journée ainsi qu'à ta petite tribu;amicalement;

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :