• la véritable tartiflette de Namur + petite blague

     

    la véritable tartiflette de Namurla véritable tartiflette de Namur

    la véritable tartiflette de Namur

     

    Ma recette de tartiflette:

    1,2 kg de pommes de terre à chair ferme 
    200 gr de lardons 
    1 oignon 
    Des lardons découennés (des dés de bacon ou une grosse tranche de jambon fumé coupée en dés) 
    1 reblochon 
     crème fraiche 
    1 bouteille d'Apremont (vin blanc de Savoie)

    ail, sel, poivre,un peu de thym et de sariette

    et assez bien de romarin.

    Cette recette est faite pour 4 personnes

    et demandera un durée de préparation d'environ 15/20 min.

     

    Epluchez les pommes de terre à chaire ferme (charlotte ou nicolas),  les couper en rondelles et de les cuire dans une eau salée.

    Dès que l'ébullition fait son apparition, surveillez la cuisson en utilisant un couteau dans une pomme de terre. 
    Petite astuce : Lorsqu'elles seront cuites, la lame de couteau doit passer à travers sans aucune résistance.

    Egoutter les p.d.t et laisser tiédir après la cuisson.

    Il faut ensuite emincer les oignons en tranches plus ou moins grosses et les faire revenir dans une poêle avec un peu d'huile. Une fois qu'ils sont dorés, vous pouvez y ajouter des lardons fumés (ou jambon) et les laisser suer quelques minutes.

    Puis, il suffit de beurrer complètement un plat à gratin. Couper en grosses lamelles la moitié des pommes de terre et les mettre au fond du plat.

    Au dessus de ce premier étage, ajouter la moitié des lardons et des oignons cuits. Pour former le deuxième étage, ajouter le restant de pommes de terre et ce qui reste de slardons et des oignons cuits. Etaler ensuite la crème fraiche sur le dessus.

    Découper le reblochon en deux dans le sens de l'épaisseur et le poser sur vos pommes de terre. Si vous utilisez du vin blanc, c'est le moment d'ajouter un verre (40cl) de vin blanc sec.

    Faites cuire à four très chaud (220 voir 250°C) pendant 20 à 30 minutes.

     

    Attendez jusqu'à ce que le reblochon fonde et gratine en surface. Ce plat peut être accompagné d'une salade verte ou de tomates. Il ne vous reste plus qu'à dire :Bon appetit et de déguster cette chaude tartiflette .

    miam miam

     

    Une petite blague pour la route :

     

    Le petit Thomas demande à sa maîtresse s'il peut lui parler après le cours. Elle accepte. 

    La maîtresse 
    :         Alors, que veux-tu me dire, Thomas ?  
      Thomas 
    : Je pense être trop intelligent pour rester dans cette classe, je m'embête ! Je voudrais passer directement au Lycée.  

    Sur ce, le directeur informé, demande à Thomas s'il veut bien passer des tests. Thomas accepte sans hésiter et le directeur commence le test.  
      
    Le Directeur 
    :         Voyons voir Thomas, 3 x 4  
    Thomas 
    : Douze !  
     
    Le Directeur 
    :         Et 6 x 6  
    Thomas 
    : Trente six, Monsieur le Directeur.  
      
    Le Directeur 
    :         Capitale du Japon ?  
    Thomas 
    : Tokyo  
     
    Le test continue pendant une demi-heure, Thomas ne fait aucune erreur !  
    A la fin du test, le directeur est satisfait mais, la prof demande si elle peut à son tour lui poser des questions. Tous deux acceptent, et la prof commence.  
      
    La Maîtresse 
    :         Bon Thomas ! La vache, elle en a 4 et moi j'en ai 2, qu'est-ce que c'est ?  
    Thomas 
    : Les jambes, Madame.
     

    La Maîtresse : Correct. Qu'est-ce qu'on trouve dans tes pantalons et pas dans les miens ?  
      
    Le Directeur s'étonne de la question...  
     
    Thomas 
    : Des poches, Madame.  

     

    La Maîtresse 
    :         Bien, Thomas. Qu'est-ce que les hommes et les femmes ont en plein milieu et qui est en double ?  
    Le directeur se prépare à intervenir lorsque Thomas répond.  
    Thomas 
    : Les deux « M », Madame.  
     
    La Maîtresse 
    :         Où est-ce que les femmes ont les poils les plus frisés ?  
    Thomas 
    : En Afrique Madame, répond le gamin sans hésiter.  

    La Maîtresse :         Qu'est-ce qui est mou mais qui, aux mains d'une femme, devient dur ?  
     
    Le Directeur ouvre grands les yeux mais Thomas répond :  
     
    Thomas 
    : Le vernis à ongles, Madame.  
     
    La Maîtresse 
    :         Qu'est-ce que les hommes et nous les femmes, nous avons au milieu des jambes ?  
    Thomas 
    : Les genoux !  
     
    La Maîtresse 
    :         Bien. Et qu'est-ce qu'une femme mariée a de plus large qu'une femme célibataire ?  
    Le Directeur n'en croit pas ses oreilles !  
    Thomas 
    : Le lit, Madame.  
     
    La Maîtresse 
    :         Quelle est la partie de mon corps qui est souvent la plus humide ?  
    Thomas 
    : Votre langue, Madame.  
     
    La Maîtresse 
    : Quel mot commençant par la lettre « c » désigne quelque chose qui peut être humide ou sec et que les hommes aiment regarder ?  
    Thomas 
    : Le ciel ! Affirme Thomas.  
     
    Le Directeur 
    soufflant, transpirant comme un sauvage, décide d'arrêter le test et s'exclame : Ce n'est pas au lycée que je vais t'envoyer mais directement à l'université ! Même moi, je l'aurais complètement  raté ce test... 

     



    Moralité de l'histoire   
      
    C'est avec l'âge que l'on devient PERVERS 

     

    la véritable tartiflette de Namur + petite blague

     

    « SilenceJoyeux Noël »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 23 Décembre 2012 à 09:07

    merci et bonn fete a toi aussi bisous

    2
    jo
    Dimanche 23 Décembre 2012 à 11:16

    Coucou Pascal !

    La blague, je l'avais déjà entendue mais la recette de ta tartiflette, je ne connaissais pas. Déjà que la tartiflette normale calle les estomacs, celle-ci doit peser encore plus en calories ! Mais c'est tellement bon que j'en demanderai bien un peu (2 cuillerées à soupe ça suffirait pour le plaisir seulement)

    Passe un bon dimanche au chaud et au sec avec ta petite tribu.

    gros bisous

    Jo

    3
    Vanillette Profil de Vanillette
    Dimanche 23 Décembre 2012 à 15:38

    Ouaf ! Ouaf ! Terrible la blague. Alors, nous sommes tous des pervers si je comprends bien ! Mais il y a pervers et pervers ! Ce ne sont que des interprétations de notre pôôvre cerveau. Nous ne faisons que le suivre ! L'est bien dérangé parfois quand même ! Bon, passons à la tartiflette.. Alors là, mes compliments ! Depuis le temps que je demande aux hommes de nous mettre des recettes, à part Recollet, ancien pâtissier, tu es le deuxième à le faire. Et qui plus est, une bonne recette que je connais sous un autre nom, venant de Savoie.. (la Pela).. Je la fait un tout ptit peu différente, en cuisant mes rondelles de pommes de terre à la poêle avec les oignons et je recouvre d'un demi-reblochon en laissant fondre doucement, mais je ne la mets pas au four. Les deux sont bonnes mon capitaine ! Avec un ptit vin blanc "Apremont" ou autre.. Un délice ! Hummmm, je m'installerai bien chez toi pour goûter ta tartiflette, boire un Ti coup et chanter.. jusqu'au bout de la nuit ! Bisous 

                    chant 34

    4
    bisette1205 Profil de bisette1205
    Dimanche 23 Décembre 2012 à 18:35

     Bon apétit Pascal,

    Ce plat à l'air délicieux et moi aussi je voudrais y goûter. Très bon pour les fêtes de Noël , mais attention aux crises de foie si il y a du vin blanc.

    Bisous à toi et à ta famille

    Pascal tu n'aimes pas le ronron de mon blog, je suis désolée mais moi je l'aime. Est-ce que tu aimes manger du ronron des chats. C'est une nourriture !!!!!Il y a une  blague sur le ronron.



    Bisous Bisette1205





    5
    Dimanche 23 Décembre 2012 à 21:26

    Je te souhaite à toi et à toute ta famille un très bon réveillon et un joyeux Noël . Bisous .

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :